Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BEAUTE NATURELLE AFRICAINE

 

Pages

STARMANIA

Publié par Salif Di Spirito

On ne compte plus les défis viraux qui fleurissent sur les réseaux sociaux ! Des défis aussi idiots que dangereux. Tout le monde se rappellent du défi du Tide Pod qui consistait à ingérer une capsule de lessive et qui présente de graves conséquences notamment dans le système digestif et respiratoire des ados qui se laissent tenter par l'expérience. Il y a également le Blue Whale Challenge (le défi de la Baleine Bleue) qui incite les jeunes au suicide, ou l'Ice Bucket Challenge qui avait envahi la Toile et qui consistait à se verser de l'eau glacée sur soi ou encore lce In My Feelings Challenge.

APRÈS L'ICE BUCKET CHALLENGE, LE HOT WATER CHALLENGE

Aujourd'hui, le dernier défi "à la mode", qui existe depuis quelques années, c'est le Hot Water Challenge. Contrairement à l'Ice Bucket Challenge, ici, le but est de se verser de l'eau bouillante sur soi ou sur l'un de ses proches. Histoire de se marrer et de faire le buzz sur les réseaux sociaux ... Une pratique extrêmement dangereuse puisqu'on a déjà signalé un décès aux Etats-Unis l'année dernière. En effet, une jeune fille de 8 ans a succombé à ses blessures après que son cousin l'ai obligé à boire de l'eau bouillante à la paille. Son tube digestif ainsi que sa trachée ont été fortement atteints. Elle est décédée des suites de complications respiratoires. Quelques jours après, c'est une autre américaine de 11 ans qui a fait les frais de ce challenge stupide. Alors qu'elle était chez une amie pour une soirée pyjama, celle-ci lui a versé un bol d'eau bouillante quand elle dormait. La jeune fille a été gravement brûlée au niveau du visage et des épaules et n'était pas sûre de garder la vue.

DE LA PRÉVENTION ET DES AVERTISSEMENTS QUI ATTISENT LA CURIOSITÉ
Dans un article publié dans le Washington Post, on nous explique qu'il n'est pas facile de lutter contre ce genre de défi sur Internet. En effet, pas simple de savoir comment ces challenges se propagent. Est-ce les vidéos postées par les adolescents qui prennent de l'ampleur et incitent les autres à tenter l'expérience ou bien est-ce les articles qui tentent de faire de la prévention qui sont les vecteurs de ce phénomène. L'article prend l'exemple d'une mère de famille qui avait exprimé sur Facebook, ses craintes concernant un défi, celui du Déodorant Challenge (se pulvériser une bombe de déo sur la peau et qui provoque de sévères brûlures). A la suite de cette publication, on avait constaté sur Google Trends, un pic concernant les termes relatifs à ce défi. Toujours est-il qu'il n'existe pas de preuve pour affirmer que ce post sur Facebook soit responsable de l'ampleur autour de ce challenge qui s'en est suivi. Mais une chose est sûre, c'est que les articles et autres reportages autour de ces pratiques, dans un but d'avertissement et de prévention, attirent la curiosité et favorisent le phénomène viral de ces défis stupides.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :