Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BEAUTE NATURELLE AFRICAINE

 

Pages

STARMANIA

Publié par Salif Di Spirito

Après Blue Whale et la Russie, place à Momo et le Japon. Depuis maintenant quelques temps, un défi stupide sévit sur WhatsApp, son nom : Momo. Le principe est simple, vous contactez un numéro et attendez de recevoir un message du style : "Salut, je suis Momo". Ensuite, votre correspondant vous enverra des instructions à suivre. Tentez de vous désister et le chantage débute. L'interlocuteur va alors vous menacer pour que vous continuiez à lui obéir. 

Le but de Momo, dont l'effigie est tirée d'une sculpture de l'artiste nippon Midori Hayashi, c'est de manipuler les esprits les plus malléables, notamment chez les plus jeunes. Les intentions de "donneurs d'ordres" ne sont pas bonnes et un premier décès pourrait bien être lié à ce challenge. Le dimanche 29 juillet, dans les alentours de Buenos Aires, en Argentine, une fillette de 12 ans a été retrouvée pendue à un arbre dans la cour de la maison familiale. 

En fouillant dans le mobile, les forces de l'ordre ont découvert plusieurs vidéos, tournées juste avant la mort de la jeune fille, et discussions WhatsApp. L'interlocuteur, un jeune homme de 18 ans au vu des historiques de conversation, est activement recherché. Les autorités pensent que ce correspondant a incité la fillette à commettre l'irréparable. Pour éviter que d'autres drames soient à déplorer, des gouvernements ont déjà pris des mesures pour sensibiliser les parents, ainsi que les plus jeunes, contre les dangers de ces challenges. 

Au Mexique, une campagne d'information a été créée pour informer au mieux les premiers concernés. L'unité des crimes informatiques de l'État de Tabasco souhaite avant tout protéger les individus les plus à risque : 

Lire la suite de l'aricle sur hitek.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :