Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BEAUTE NATURELLE AFRICAINE

 

Pages

STARMANIA

Publié par Salif Di Spirito

Depuis sa sortie de prison : Simone Gbagbo participe à son premier grand meeting politique

C’est la formation politique de l’opposition, Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) qui a été choisi par Simone Gbagbo pour son premier grand meeting. L’ex-Première Dame de Côte d’Ivoire est l’invitée spéciale de ce rassemblement qui aura lieu le 15 septembre prochain au stade d’Anono dans la commune de Cocody. Ce giga meeting sera organisé pour réclamer le report des élections locales et le départ du président de la Commission Electorale Indépendante (CEI).

 

Selon les organisateurs de ce grand rassemblement politique, plus de 100 000 personnes sont attendus ce 15 septembre au stade d’Anono à Cocody. Ce giga meeting orchestré par la jeunesse d’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) pour réclamer le report des élections locales prévues le 18 octobre prochain et le départ de Youssouf Bakayoko, du président de la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Pour marquer l’évènement, la plateforme politique a invité des personnalités de marques. Simone Gbagbo sera présente ce jour-là, en tout cas c’est ce qui a été rendu public par les cadres de ce parti de l’opposition. L’ex-première Dame Ivoirienne participera Ainsi à son premier grand meeting depuis sa sortie de prison en début du mois d’août, graciée et amnistiée par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Simone Gbagbo s’est déjà présentée en personne au siège d’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), pour récupérer son polo et sa casquette en vue de l’évènement. Outre l’épouse de Laurent Gbagbo l’ex-chef d’Etat ivoirien, d’autres personnalités politiques de hauts rangs seront de la partie. Parmi eux, l’on peut citer Henry-Philippe Dacoury Tabley, l’ex-Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BECEAO).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article