Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BEAUTE NATURELLE AFRICAINE

 

Pages

STARMANIA

r Show, talent et… larmes
La fête du beau et du rêve a eu lieu le samedi 3 mai 2008 au Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire. C’était avec Afrik Fashion Show qui réunissait sur le même plateau 14 stylistes confirmés d’Afrique et de sa diaspora. Un beau spectacle de mode riche en couleur et en émotions !

Des larmes de… joie d’Isabelle Anoh, initiatrice du show. Des scènes de danse de Saint-Joe et d’Alphadi. Un hommage à la célèbre Katoucha Niane, décédée !... Voilà quelques points saillants du défilé Tendances Party 3 rebaptisé Afrik Fashion Show. Durant toute la soirée ç’aura été un intéressant tricotage d’émotions, de rêve, de créativité et d’unité. Sur la scène, les 14 créateurs invités, comme un seul homme, remettent le trophée Christ Seydou à Fatou, la sœur du Top Model, Katoucha (retrouvée sans vie dans les eaux de la Seine à Paris en Février dernier). Contrairement à l’année passée, ce sera le seul trophée d’hommage remis au cours de ce 3ème chapitre des shows Tendances. C’était un moment d’intenses émotions. Toute la salle, dans un calme olympien, écoute religieusement Alphadi, le président de la Fédération des créateurs africains qui exprime la tristesse des siens et le désarroi de toute une Afrique qui a perdu une étoile. Mais comme l’a écrit Birango Diop, «les morts ne sont pas morts». Katoucha vivra encore longtemps dans les cœurs des Africains et des amoureux de la mode.
«Merci Côte d’Ivoire d’avoir été le premier pays à rendre un hommage mérité à Katoucha. Je remercie par la même occasion la presse ivoirienne, dans son ensemble, qui a privilégié la dignité de l’être disparu au sensationnel. Merci Abidjan.» Dira presque en larmes Fatou, la sœur de Katoucha. Comme toujours, la capitale économique ivoirienne a été une fois de plus précurseur . Cette fois, grâce à Avant-Garde Production

avec à sa tête Isabelle Anoh. Qui, elle aussi, a laissé couler quelques larmes de… joie, cette fois-ci. Pour son anniversaire (le 3 mai), ses amis, John Jay et Patricia Kalou, lui ont fait une belle reconnaissance en invitant une jeune DJ qui a chanté sa beauté et son mérite d’avoir créé Tendances Party. C’était une belle surprise qui est venue s’ajouter à bien d’autres moments de gaieté de cette soirée. Le casting de ce défilé a permis au nombreux public qui a fait le déplacement du Palais des Congrès de l’Hôtel Ivoire de repartir satisfait. Et en une soirée Abidjan a revêtu ses habits de capitale de la mode. Plus de 20 stylises ont fait voyager l’assistance à travers le monde par leurs créations portées par une cinquantaine de mannequins. A côté des têtes connues comme Pathé’O, Alphadi, Gilles Touré, Saint-Joe ou Anderson D, on a découvert une jeune femme nommée Céline Kobi. Elle a été la grande révélation de la soirée. Huit tenues de sortie et de mariée faites dans des matières riches ont suffi pour convaincre tout le monde sur son talent naissant. Il en a été de même pour Data Okorodudu du Nigeria, Kwesi Nti du Ghana, Sirel-Ebène du Sénégal, Paul-Hervé Elisabeth de la Martinique et Elie Kuame de France. Chacun d’eux a présenté ses dernières créations en réservant quelque chose de spécial pour les Ivoiriens. Comme l’a fait notamment Elie Kuame qui a sorti pour la première fois sa robe «Katoucha».
«J’ai présenté 12 pièces et la dernière robe de ma série est un hommage à Katoucha. Cette robe porte le nom du top model qui demeure une icône de la mode», explique ce créateur ivoiro-franco-libanais. L’autre bonne nouvelle de la soirée a été le retour en Côte d’Ivoire de Mickael Kra. Depuis près de 10 ans,
Mikael n’avait plus défilé au pays. Afrik Fashion Show a été donc une occasion  

pour le bijoutier accessoiriste de retrouver ses amis mais surtout de présenter ses dernières inventions qui ont été bien appréciées.

 

 

 .












Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :