Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA BEAUTE NATURELLE AFRICAINE

 

Pages

STARMANIA

Palabre est fini !

Depuis plusieurs mois, les téléspectateurs ivoiriens sont privés de la diffusion de la série télé à succès «Ma famille». Et puis, ensuite, il y a eu le départ de certains acteurs.
Cependant, si sur le petit écran ivoirien, c’est le silence, Akissi Delta et son équipe continuent de tourner les épisodes.

Des surprises, il y en a et pas des moindres.
Le mois d’Avril est celui qui a consacré définitivement le tournage des nouveaux épisodes de «Ma famille».
Akissi Delta, comme un chef militaire, a battu le rappel de ses troupes pour offrir des séquences particulières que le public ivoirien découvrira avec plaisir très prochainement.
Des changements d’acteurs, il y en a, quand on sait qu’une bonne partie de l’équipe a décidé de tenter sa chance ailleurs...
Au chapitre des nouvelles entrées, Il y aura Gbi de Fer, Guéhi Vêh, Jimmy Danger, Adrienne Koutouan, Martin Guédégba, Norbert Etranny, Jean Claude Séa, Brigitte Bleu et bien d’autres.
De «nouvelles» têtes qui pourraient susciter bien d’interrogations quant au rôle qu’elles devront jouer dans la série.
Mais c’est tout ça un bon scénario ! Prévoir les sorties de certains acteurs, modifier certaines scènes, apporter des innovations pour ne pas laisser de vide et combler les attentes des téléspectateurs…
Le concept reste le même : une famille africaine, les problèmes existentiels, les coups bas, l’amitié, l’amour… Des sujets réalistes qui dépeignent le quotidien de bien d’Ivoiriens, d’Africains par extension, puisqu’on sait que le téléfilm est diffusé dans de nombreux pays en Afrique. Certains ont même déjà eu la primeur de voir quelques épisodes qui n’ont pas encore été diffusés, ici, en Côte d’Ivoire.
Mme Bohiri (Akissi Delta) vit désormais seule dans le domicile conjugal, après le départ de son époux, Bohiri pour Yamoussoukro où il a de nouvelles fonctions.
Cependant, il a tout de même laissé son acariâtre maman aux côtés de son épouse et toutes les deux vont apprendre à vivre en bonne intelligence. Entre-temps, Bohiri fonde une autre famille à Yamoussoukro, chose contre laquelle sa mère s’insurge et au finish, pour se ranger du côté de sa belle-fille Akissi! La réconciliation qu’on attendait depuis-là aura donc  lieu avec les nouveaux épisodes.
Mais pour combien de temps quand on sait que la belle Akissi, séparée de son époux aura trois prétendants (Adama Dahico, Koné Soungari et Manan Kampess) qui ne se laisseront pas faire et qui voudront coûte que coûte ravir son cœur, sous les yeux de la vieille Maman Bohiri.
Une affaire pleine, de rebondissements que nous avons hâte de voir…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :